Autour du plateau des Glières

2 jours de randonnées autour du plateau des Glières Une trentaine de kilomètres et près de 2300 m de dénivelé positif.

Départ depuis le parking  direction sud-sud-est en direction du col de l’Ovine. La montée se fait à travers les pâturages où paissent les vaches (qui ont encore leurs cornes) et où les marmottes jouent à cache-cache avec les touristes ; on les entend plus qu’on ne les voit. Les prairies sont en fleur avec beaucoup de renoncules.

Canon 70D - f8 - 1/250 - 100 iso - 17 mm

Canon 70D – f8 – 1/250 – 100 iso – 17 mm

Avant le col, passage à la Pointe de Puvat (1909  m) qui permet d’avoir une vue panoramiquedes alentours. Vers le sud-sud-ouest, le regard se porte sur la point de la Québlette au premier plan, le massif de la Tournette derrière. A gauche, l’extrémité du Mont Lachat, à droite, la tête ronde.

Canon 70D - f8 - 1/400 - 100 iso - 17 mm - Assemblage de 2 images avec Hugin

Canon 70D – f8 – 1/400 – 100 iso – 17 mm – Assemblage de 2 images avec Hugin

La vue direction est-sud-est permet de découvrir le mont Lachat au premier plan, La chaine des Aravis (au fond sur la gauche) et le Mont-Blanc qui domine le tout (derrière la chaine des Aravis).

Canon 70D - f8 - 1/320 - 100 iso - 17 mm - Assemblage de 3 images avec Hugin

Canon 70D – f8 – 1/320 – 100 iso – 17 mm – Assemblage de 3 images avec Hugin

En se retournant vers le nord-ouest, le plateau des Glières s’étend à nos pieds, avec la montagne des Frêtes,  puis la montagne de Sous-Dine et tout au fond les Monts du Jura.

Canon 70D - f8 - 1/500 - 100 iso - 17 mm

Canon 70D – f8 – 1/500 – 100 iso – 17 mm

Le chemin se poursuit vers le chalet de l’Ovine, situé sous la pointe de la Québlette, puis descente à travers les pâturages pour récupérer le sentier qui remonte vers la montagnes des Auges et les chalets du même nom. La vue sur la chaine des Aravis et le Mont-Blanc est saisissante. En bas, le village d’Entremont.

Canon 70D - f7.1 - 1/400 - 100 iso - 17 mm

Canon 70D – f7.1 – 1/400 – 100 iso – 17 mm

La descente vers le plateau des Glières s’est faite par un chemin improbable, qu’une carte ne mentionne, sinon celle dans la tête de nos guides. Il restait ensuite à rejoindre le refuge de Spée pour profiter des spécialités locales et prendre un peu de repos avant la deuxième journée.

Publicités

8 réflexions sur “Autour du plateau des Glières

  1. Les images sont magnifiques, c’est du bonheur de contempler ces montagnes, nous sommes si petit par rapport à l’immensité de cette nature 🙂

    • C’est vrai que les paysages sont superbes, et c’est le cas dans nombres d’endroits en montagne. Merci de ta visite ! Bonne semaine 😉

    • C’est vrai qu’il est plus difficile de mettre en valeur ce genre de paysage sous la pluie. Dans ce cas il faut essayer de jouer avec les brumes, ce qui peut donner des résultats intéressants. Merci de ta visite 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :